S.O.S Comment éduquer mon enfant ?

Intérêt du jeu pour les enfants

jeu_voiture

Qui n’ a pas joué durant son enfance, ou même à l’age adulte?

Passer des après-midi entières à jouer seul ou à plusieurs. Jouer aux playmobils, à la maîtresse, construire des cabanes, ..S’inventer des univers si rassurants.

Mais on peut se demander pourquoi l’enfant a tant besoin de jouer? Qu’est ce que ca lui apporte, pourquoi est-ce si indispensable pour lui?

Le jeu permet à chacun de s’exprimer, d’exprimer sa personnalité, son caractère et de se découvrir au travers de soi et des autres.Il y a ceux qui sont plutôt de tempérament compétiteur, solitaire, coopératif ou bien fédérateur.

Le jeu permet aussi de se surpasser, de se découvrir et est un outil permettant de créer du lien avec l’autre.

Une chose certaine: le jeu a traversé la vie de chacun d’entre nous et ce de manière tout à fait différente.

Tout enfant joue et fait parti du quotidien de l’enfant.Il s’inscrit inévitablement dans son programme quotidien, participant à son éveil aussi bien moteur , que physique et intellectuel.

A présent, grâce à de nombreuses études faites sur le développement de l’enfant, nous savons pertinemment qu’il participe au bon développement de l’enfant, contrairement à avant ou l’apprentissage était plus mis en avant sans vraiment se poser la question de l’intérêt du jeu et ses bénéfices sur le développement de l’enfant.

En effet, à présent nous savons que le jeu permet à l’enfant de s’exprimer, de rentrer en relations avec les autres, de créer du lien et donc participe aux relations sociales, il permet aussi de développer ses capacités physiques et intellectuelles.

Pour finir, il m’est important de mentionner le fait que le jeu permet à l’enfant de découvrir « un monde intérieur », c’est à dire la découverte de sa quête identitaire ainsi que « d’un monde extérieur », relative à une quête sociale.

Ainsi, dans cette rubrique jeu, vous pouvez trouver  une multitude d’idées de jeux aussi bien individuels que collectifs.

Classification des Jeux selon Piaget:

Jean Piaget aborde le jeu selon une classification permettant de déterminer ce qui est impliqué pour l’enfant lorsque celui-ci utilise un jeu.Cette classification est appelée système ESAR (exercice symbolique assemblages règles) elle peut donc être associée directement aux différentes caractéristiques du développement selon Piaget. C’est vrai qu’il existe un panel de jeux conséquent, il les a donc classés selon certains critères, dans 4 groupes distincts.

  • En premier il évoque les jeux d’exercice (jouets d’éveil sensoriel, de motricité, de manipulations)
  • En second, il parle du jeu symbolique (jeu de la poupée,dinette,déguisement…)
  • En troisième il définit les jeux de construction (légos,duplo,kapla,jeux de fabrication et d’expérimentation)
  • Et enfin, il y a les jeux de règles

 

  • Les jeux d’exercice: Selon Piaget, le jeu d’exercice est utilisé pour le simple plaisir fonctionnel qu’il procure.La manipulation qui est une stimulation sensorielle permet à l’enfant de mémoriser son action mais aussi d’accroitre sa perception par la fabrication de bruits en donnant vie aux objets.L’enfant répète le jeu ou l’exercice qui l’a conduit à un résultat intéressant selon lui, au fur et à mesure il le répétera pour pouvoir arriver à un résultat plaisant pour lui. C’est aussi relatif au plaisir qu’il peut éprouver à se dépasser, et à améliorer ses compétences. Cette étape du jeu est en lien avec le développement de l’enfant de 18 à 24 mois et donc de la période sensori motrice de l’enfant.

La période sensori-motrice fait partie du premier stade de développement. Il dure de 0 à 24 mois, avant le langage.
C’est le stade de l’action et de l’expérimentation,le cerveau commence à fixer et garder en mémoire les actions faites par l’enfant. Les actions-réflexes vont par répétition devenir des actions intentionnelles, pour arriver au stade de mentalisation et repréentations des actions.L’enfant ouvre son champ sensoriel à son mental.L’enfant peut établir des liens entre ses perceptions physiques et leurs conséquences.

À ce stade, l’intelligence est pratique, reliée à l’action et au corps. C’est la logique de l’action. C’est le registre agi du fonctionnement intellectuel de l’adulte.

  • Le jeu symbolique:Une fois que l’enfant a intégré la notion d’absence de l’objet, il peut dès lors se l’approprier et ainsi faire parler son imagination.Ce passage se fait à peu près entre 18 et 24 mois.

Cette étape est marquée aussi par l’apparition du langage comme moyen d’expression propre.L’enfant s’y exerce dans les jeux d’imitation.Il « fait semblant », il fait « comme si ». Il utilise l’environnement comme repère ce qui permet à l’enfant de traduire par le jeu et l’utilisation de ses jouets l’impression vécue. Il répète, il reproduit, il imite, il crée. » La compensation de l’enfant n’est d’abord qu’une assimilation à autrui ou l’imitation, qui est la règle du jeu, joue un grand rôle ».

  • Les jeux de construction: L’enfant encastre, emboite, réalise ses propres créations.L’enfant trouve des solutions, s’adapte, recherche, il réalise un travail sur lui qui nécessite à la fois sa motricité fine mais aussi son intelligence. Pour Jean Piaget, ces jeux de construction tendent à constituer un intermédiaire entre le jeu sensorimoteur et le jeu symbolique mais aussi entre le jeu symbolique et le jeu de règles.

 

  • Les jeux de règles:  Ces jeux qui nécessitent un encadrement particulier, ou tout n’est pas possible. Il y a des règles  utilisées ou amenées pour permettre à l’enfant d’accéder à une certaine réalité. C’est un stade qui vient compléter le développement affectif de l’enfant et qui invite l’enfant à intégrer une certaine réalité sociale et donc davantage en lien avec son environnement.Des raisonnements de plus en plus complexes sont à l’issue de ces jeux de règles et peuvent pousser l’enfant à des associations stratégiques beaucoup plus poussées.

Idées de jeux éducatifs recommandés

Matériel éducatif recommandés

Fabriquer ses jeux en atelier créatif

Archives