Tout savoir sur les couches pour bébés

Il existe une multitude de marque, de types de couche que vous ne savez plus quoi choisir pour le bien-être de votre tout-petit?Je vous propose ici différents types de couches adaptés aux besoins de chaque parent. C’est à dire de la couche lavable, à la couche pratique, biodégradable sans produits toxiques pour les bébés avec différentes gammes de prix selon le budget que vous désirez mettre.

Les couches lavables

Les couches lavables sont composées d’un tissu en coton avec pression qui fait guise de couche, d’un insert de protection en coton pour absorber les urines  et d’un voile de protection type cotocouche en plus pour absorber au maximum les besoins de bébé.

 

Avantages des couches lavables:

  • écologiques car on fait moins de déchets pour la planète

Continuer la lecture de Tout savoir sur les couches pour bébés

Emilie fait pipi au lit (Dès 2 ans et demi)

Histoire d’Emilie fait pipi au lit

InformationsHistoire d'Emilie fait pipi au lit

Auteur: Domitille Pressensé de
Editeur: Casterman
ISBN-10: 2203018534

Age: 3 ans
Genre: Contes et histoires
Temps de lecture: < 5 mn
Thème: vie quotidienne, repas, coucher, propreté, maladie
Théme détail: Sur le pot, propreté, caca,pipi
Prix: 5,50€
Format: 20 * 25

Résumé de l’histoire: Quand Emilie se lève de son gros dodo, sa chemise de nuit est toute mouillée : elle a fait pipi au lit ! Emilie est toute désemparée, et Stéphane se moque d’elle, chantonnant « Emilie est un bébé ».. Emilie est désemparée, mais

Continuer la lecture de Emilie fait pipi au lit (Dès 2 ans et demi)

Astuces et conseils pour aider mon enfant à devenir propre et aller sur le pot

bebe_sur_le_pot

Une chose à savoir, un enfant peut commencer à apprendre à être propre vers 2 ans.Mais cela encore dépend de chaque enfant, de leur volonté et leur maturité physiologique de pouvoir contrôler ses sphincters.

En effet, La plupart des enfants des pays occidentaux contrôlent leur vessie et leurs intestins entre 24 mois et 48 mois . Les filles ont tendance à y parvenir un peu plus jeunes que les garçons. La période moyenne entre l’initiation de l’apprentissage de la propreté et la propreté réelle oscille entre trois mois et six mois. Le contrôle de la vessie ne coïncide pas toujours avec celui des intestins, et la continence urinaire nocturne peut concorder avec la continence diurne ou se produire plusieurs mois ou même plusieurs années plus tard .

En effet, pour qu’un enfant devienne propre, il doit être prêt aussi bien psychologiquement (désir d’aller sur le pot) et physiologiquement ( maturation des terminaisons nerveuses en bas de la colonne vertébrale, jouant un rôle sur le contrôle des sphincters).

Pourquoi mon enfant va d’abord faire pipi sur le pot?

En effet, votre enfant la plupart du temps tout d’abord faire pipi dans son pot mais se sera plus tardif au niveau des selles.

Cela peut être même problématique, décourageant et déstabilisant chez certains parents, ayant un enfant qui ne désire faire que la grosse commission dans ses couches et refuse catégoriquement de faire sur le pot.

Mais dites vous que vous n’êtes pas seul dans cette catégorie de figure et que de toute façon, votre enfant va finir par être propre. Rencontrez-vous beaucoup d’enfant en maternelle avec des couches?Pour ma part, pas vraiment, hormis des enfants présentant des problèmes physiologiques.

Les raisons pour lesquelles votre enfant est réfractaire c’est qu’en effet, pour lui, son « caca » est quelque chose qui sort de lui et peut lui paraître effrayant.Il peut alors décider de préférer faire ses selles dans sa couche, le rassurant.

Expliquez-lui et rassurez-le la dessus.Vous pouvez par exemple lui expliquer que lorsqu’il mange, son corps garde pleins de choses pour l’aider à grandir mais que son caca il n’en n’a pas besoin.

Proposez-lui des choses à manipuler, de textures et matières différentes comme par exemple de l’argile, de la pâte à modeler, du sable…

Ainsi, en manipulant ces textures, cela va pouvoir participer l’aider à aller sur le pot.

En effet, souvent l’enfant apprend par la découverte en touchant, goûtant, et use tous ses sens, que l’on lui interdit bien évidemment avec ses excréments.

Le fait de lui proposer d’autres matières, cela le frustre moins!

Aussi, son caca est pour l’enfant quelque chose d’important qu’il aura surement envie de vous offrir lorsqu’il l’aura fait dans son pot.Ne lui refusez-surtout pas ce beau cadeau qu’il vous fait! Mettez des mots avant de le mettre directement dans les toilettes et tirer la chasse d’eau.Cela pourrait lui créer des blocages. Expliquez lui que l’on ne peut pas le garder et que vous devez quand même le mettre dans les toilettes (par exemple, parc-qu’il doit rentrer dans sa maison…). Faites en sorte que se soit à l’enfant de vider son pot et de tirer la chasse d’eau et de dire au revoir à ses excréments.

Pour terminer, votre enfant peut ressentir que la propreté est un sujet très important pour vous, et si vous le poussez trop, alors qu’il n’est pas encore prêt, il va se braquer. De plus, le fait de vouloir faire ses selles dans sa couche est une bonne façon pour lui de s’opposer à vous.

Acceptez-pour un temps qu’il désire faire ses selles dans sa couche, et mettez ce soucis de coté.Vous verrez, moins vous serez sur lui sur ce sujet, moins il aura envie de faire dans sa couche, sentant que ça le dérange plus qu’autre chose.

Signes significatifs démontrant que votre enfant est prêt à être propre:

  • vous constatez que sa couche est sèche quand vous le changez
  • il vous demande d’enlever sa couche, semblant être gêné.
  • il vous montre sa couche, semblant être gêné et dit »pipi »
  • il désire aller sur le pot et s’installe volontiers dessus
  • il sait baisser son pantalon tout seul
  • il monte et descend les marches d’escalier seul, sans se tenir, un pied après l’autre

Aménagement de l’espace pour votre enfant:

  • Pensez à l’intimité de votre enfant, et proposez lui un pot dans un endroit, à l’abri des regards des autres si il est en collectivité
  • si l’enfant préfère aller sur les toilettes des grands, adaptez sur les toilettes un réducteur. Si les toilettes sont trop hauts pour lui, mettez-lui une petite marche d’escalier ou bien un petit escalier pour qu’il puisse y monter tout seul.
  • proposez-lui des petits livres pour que le temps ne soit pas trop long
  • mettez-lui à disposition du papier pour qu’il soit le plus autonome.Cela le valorisera!

Astuces pour aider votre enfant à devenir propre:

Habillez-le de façon à ce qu’il puisse tout faire tout seul.Si il a des boutons trop compliqués à déboutonner, cela ne va pas le motiver à aller seul aux toilettes et peut le frustrer

En effet, votre enfant peut sans vous prévenir, désirer d’aller seul aux toilettes et si il ne peut se débrouiller seul, cela peut le démotiver.

Lisez-lui ou mettez-lui des livres parlant du pot, de la propreté en choisissant des héros dont il est fan!

Lorsqu’il a fait pipi dans le pot, proposez-lui pour le motiver dans sa lancée, de coller une gommette sur un dessin accroché à coté de son pot.

Si votre « chez-vous » vous le permet, laissez votre enfant se promener les « fesses à l’air » ou bien avec une culotte. A mesure qu’il va se rendre compte qu’il se mouille, sentir cette sensation, cela va l’aider à contrôler ses sphincters et ainsi aller sur le pot.

Si après toutes ces astuces, votre enfant ne désire toujours pas aller sur le pot, attendez, de toute façon un enfant peut être propre en une semaine!

Astuces et conseils pour aider mon enfant à devenir propre et aller sur le pot

bebe_sur_le_pot

Une chose à savoir, un enfant peut commencer à apprendre à être propre vers 2 ans.Mais cela encore dépend de chaque enfant, de leur volonté et leur maturité physiologique de pouvoir contrôler ses sphincters.

En effet, La plupart des enfants des pays occidentaux contrôlent leur vessie et leurs intestins entre 24 mois et 48 mois . Les filles ont tendance à y parvenir un peu plus jeunes que les garçons. La période moyenne entre l’initiation de l’apprentissage de la propreté et la propreté réelle oscille entre trois mois et six mois. Le contrôle de la vessie ne coïncide pas toujours avec celui des intestins, et la continence urinaire nocturne peut concorder avec la continence diurne ou se produire plusieurs mois ou même plusieurs années plus tard .

En effet, pour qu’un enfant devienne propre, il doit être prêt aussi bien psychologiquement (désir d’aller sur le pot) et physiologiquement ( maturation des terminaisons nerveuses en bas de la colonne vertébrale, jouant un rôle sur le contrôle des sphincters).

Pourquoi mon enfant va d’abord faire pipi sur le pot?

En effet, votre enfant la plupart du temps tout d’abord faire pipi dans son pot mais se sera plus tardif au niveau des selles.

Cela peut être même problématique, décourageant et déstabilisant chez certains parents, ayant un enfant qui ne désire faire que la grosse commission dans ses couches et refuse catégoriquement de faire sur le pot.

Mais dites vous que vous n’êtes pas seul dans cette catégorie de figure et que de toute façon, votre enfant va finir par être propre. Rencontrez-vous beaucoup d’enfant en maternelle avec des couches?Pour ma part, pas vraiment, hormis des enfants présentant des problèmes physiologiques.

Les raisons pour lesquelles votre enfant est réfractaire c’est qu’en effet, pour lui, son « caca » est quelque chose qui sort de lui et peut lui paraître effrayant.Il peut alors décider de préférer faire ses selles dans sa couche, le rassurant.

Expliquez-lui et rassurez-le la dessus.Vous pouvez par exemple lui expliquer que lorsqu’il mange, son corps garde pleins de choses pour l’aider à grandir mais que son caca il n’en n’a pas besoin.

Proposez-lui des choses à manipuler, de textures et matières différentes comme par exemple de l’argile, de la pâte à modeler, du sable…

Ainsi, en manipulant ces textures, cela va pouvoir participer l’aider à aller sur le pot.

En effet, souvent l’enfant apprend par la découverte en touchant, goûtant, et use tous ses sens, que l’on lui interdit bien évidemment avec ses excréments.

Le fait de lui proposer d’autres matières, cela le frustre moins!

Aussi, son caca est pour l’enfant quelque chose d’important qu’il aura surement envie de vous offrir lorsqu’il l’aura fait dans son pot.Ne lui refusez-surtout pas ce beau cadeau qu’il vous fait! Mettez des mots avant de le mettre directement dans les toilettes et tirer la chasse d’eau.Cela pourrait lui créer des blocages. Expliquez lui que l’on ne peut pas le garder et que vous devez quand même le mettre dans les toilettes (par exemple, parc-qu’il doit rentrer dans sa maison…). Faites en sorte que se soit à l’enfant de vider son pot et de tirer la chasse d’eau et de dire au revoir à ses excréments.

Pour terminer, votre enfant peut ressentir que la propreté est un sujet très important pour vous, et si vous le poussez trop, alors qu’il n’est pas encore prêt, il va se braquer. De plus, le fait de vouloir faire ses selles dans sa couche est une bonne façon pour lui de s’opposer à vous.

Acceptez-pour un temps qu’il désire faire ses selles dans sa couche, et mettez ce soucis de coté.Vous verrez, moins vous serez sur lui sur ce sujet, moins il aura envie de faire dans sa couche, sentant que ça le dérange plus qu’autre chose.

 

Signes significatifs démontrant que votre enfant est prêt à être propre:

  • vous constatez que sa couche est sèche quand vous le changez
  • il vous demande d’enlever sa couche, semblant être gêné.
  • il vous montre sa couche, semblant être gêné et dit »pipi »
  • il désire aller sur le pot et s’installe volontiers dessus
  • il sait baisser son pantalon tout seul
  • il monte et descend les marches d’escalier seul, sans se tenir, un pied après l’autre

Aménagement de l’espace pour votre enfant:

  • Pensez à l’intimité de votre enfant, et proposez lui un pot dans un endroit, à l’abri des regards des autres si il est en collectivité
  • si l’enfant préfère aller sur les toilettes des grands, adaptez sur les toilettes un réducteur. Si les toilettes sont trop hauts pour lui, mettez-lui une petite marche d’escalier ou bien un petit escalier pour qu’il puisse y monter tout seul.
  • proposez-lui des petits livres pour que le temps ne soit pas trop long
  • mettez-lui à disposition du papier pour qu’il soit le plus autonome.Cela le valorisera!

Astuces pour aider votre enfant à devenir propre:

Habillez-le de façon à ce qu’il puisse tout faire tout seul.Si il a des boutons trop compliqués à déboutonner, cela ne va pas le motiver à aller seul aux toilettes et peut le frustrer

En effet, votre enfant peut sans vous prévenir, désirer d’aller seul aux toilettes et si il ne peut se débrouiller seul, cela peut le démotiver.

Lisez-lui ou mettez-lui des livres parlant du pot, de la propreté en choisissant des héros dont il est fan!

Lorsqu’il a fait pipi dans le pot, proposez-lui pour le motiver dans sa lancée, de coller une gommette sur un dessin accroché à coté de son pot.

Si votre chez-vous vous le permet, laissez votre enfant se promener fesses à l’air ou bien avec une culotte.A mesure qu’il va se rendre compte qu’il se mouille, sentir cette sensation, cela va l’aider à contrôler ses sphincters et ainsi aller sur le pot.

Si après toutes ces astuces, votre enfant ne désire toujours pas aller sur le pot, attendez, de toute façon un enfant peut être propre en une semaine!

 

 

 

La raison pour laquelle un enfant va mettre plus de temps à vouloir faire ses selles dans son pot, c’est que pour lui,cela