Tout savoir sur les coliques du nourrisson

Votre enfant pleure des heures entières consécutives? Il se tord dans tous les sens, fait la grimace, devient tout rouge, a recraché tout son biberon? Peut-être alors qu’il souffre de coliques?

Cela peut faire émerger chez les parents un sentiment d’impuissance et mettre leurs nerfs à rude épreuve .Mais surtout, il faut vous rassurer, ce n’est pas une fatalité et cela passera ne vous inquiétez pas. Des petites astuces vont vous être apportées dans cet article, afin de soulager son confort, lors de cette période sensible.

DEFINITION DES COLIQUES:

Les coliques apparaissent fréquemment lors des quatre premiers mois de vie de bébé. Les coliques ne sont pas une pathologie et touchent des enfants en bonne santé. Il s’agit d’un symptôme qui va entrainer de l’ inconfort chez bébé mais parfois peut- être associé à d’autres problématiques d’où la nécessité d’observer votre bébé et de consulter plusieurs professionnels.

Mais alors que devons nous observer? Vers quels professionnels se tourner?

C’est en observant votre bébé que vous allez apprendre à décoder ses pleurs et cela demande un peu de temps et c’est normal:) Il est important d’être indulgent. C’est en l’observant que vous pourrez trouver l’origine de ses pleurs.

Si votre bébé pleure souvent lors d’une tétée ou pendant un biberon ou peu de temps après et qu’il est inconsolable, c’est qu’il a une crise de coliques.

Les coliques sont comme des spasmes de l’intestin, se traduisant par des pleurs intenses.

Les coliques touchent 20 à 25% des nouveau-nés et commencent environ aux deux semaines de vie , mais peuvent commencer plus tot pour se terminer aux 4 mois de bébés. Tout ceci n’est qu’approximatif, en effet, ce n’est pas parce que votre bébé n’en n’a jamais fait avant son premier mois de vie qu’il n’en fera pas et inversement. Il peut très bien avoir des coliques à ses un mois de vie et se terminer à son deuxième mois et non quatre mois.

Cela depend de chaque nourrisson et de l’évolution de la maturité de son intestin.

LES CAUSES DES COLIQUES:

  • L’immaturité digestive:

Quand bébé nait, tout ce qu’il va manger va passer pour la premiere fois dans son système digestif. En effet, pendant ses 9 mois de gestation, bébé était nourrit par le placenta de la maman et les échanges ne se faisaient que par ce biais là. Son appareil digestif alors va commencer à fonctionner à sa naissance et donc est immature, d’où les coliques naissantes.

  • Bébé avale beaucoup d’air

Quand il pleure beaucoup, quand il boit au sein(mauvaise succion) ou biberon(mauvais débit, trop rapide).                                                                             Cet air va alors passer dans l’appareil digestif pour être digéré et se transformer en gaz.

  • Le stress parental

Le Bébé est une éponge émotionnelle:) Le stress que vous pouvez transmettre à votre bébé peut  provoquer la fermentation de lait dans son estomac et son intestin et produire des gaz. Alors n’hésitez pas à mettre des mots sur ce que vous ressentez pour que bébé puisse comprendre et soit plus rassuré.

Nota Bene:

Les coliques ne sont pas une pathologie et touchent les bébés bien portants. Donc meme si vous avez tout bien fait pour votre bébé (change de couche, a mangé à sa faim ,rot, portage…) votre bébé peut quand meme pleurer.

 

  • Les bébés nés par césarienne sont des bébés qui peuvent être plus sujets aux coliques, car n’ayant pas emprunté le chemin naturel des voies vaginales, le bébé n’aura pas ingurgité le mucus vaginal qui est doté de bonnes bactéries qui participe à la création de son microbiote. Mais ne vous inquiétez pas, lors de césarienne, les professionnels de la Santé pensent à barbouiller bébé de cette précieuse flore.
  • Aussi, les bébé prématurés sont sujet aux coliques car ils naissent avec de nombreuses immaturités et en particulier digestives.

 

COMMENT SAVOIR SI MON BEBE SOUFFRE DE COLIQUES?

  • Pleurs du bébé pendant ou après le biberon ou l’enfant est inconsolable.
  • Bébé peut s’agiter, se crisper, devenir rouge, serrer les poings, voir le visage fermé au moment par exemple d’évacuer une selle

Il faut aider votre enfant alors à bien le maintenir sous les fesses, étant encore immature au niveau moteur; afin de l’aider à pousser, pour qu’il puisse se détendre et se relâcher au moment ou il va faire une selle. Vous pouvez amener les genou de votre bébé jusqu’à son ventre pour l’aider à se détendre.

N’hésitez pas à consulter votre pédiatre, sage-femme, pros de la petite enfance, afin d’être sur que votre bébé souffre de coliques en détaillant toutes vos observations afin de l’aider dans son recueil de données.

En effet, chaque enfant est différent et a une histoire bien spécifique, et certaines aides pour un bébé fonctionneront et pour d’autres non. Il faut étudier au cas par cas.

MAIS ALORS COMMENT SOULAGER BEBE?

  • Détecter les signes d’inconfort
  • La proximité physique avec votre bébé va lui apporter du réconfort et d l’apaisement: votre odeur, battements cardiaques, vos gestes d’attention.
  • Lorsque vous portez votre enfant contre vous, vous le portez naturellement en position fœtale, (genou plus haut que ses fesses),
  • l’écharpe de portage: position fœtale, chaleur corporelle comme dans le ventre de maman. De plus l’écharpe permet un peu de se détacher de son bébé psychiquement, en vaquant à d’autres occupations tout en bougeant et berçant naturellement bébé. Ainsi, votre bébé va ressentir que vous serez moins préoccupé par ses pleurs, et cela va le détendre et va s’apaiser.

  • Position ventrale sur les temps d’éveils de bébé va l’aider car il va se mettre en mouvement seul, étirer son corps, son œsophage et va permettre de libérer ses gaz par lui même naturellement. Il pratique un auto-massage qui va lui rendre bien des services.

Vous pouvez le mettre dans cette position, quelque secondes juste après le temps de change. Des qu’il râle, reprenez le. Puis vous pouvez, lorsqu’il sera plus grand, le mettre sur son tapis d’éveil.

Lorsque bébé est sur le dos , qu’il s’agite et que vous êtes sure qu’il a des coliques, vous pouvez surélever les jambes de bébé avec un petit coussin pour soutenir son transit et l’aider. Mettez une main sur son ventre pour qu’il ait un peu de chaleur pour le rassurer.

Une petite bouillotte peut lui faire du bien aussi, mais attention a ne pas coller directement le plastique sur sa peau, car risque de brulures !!

Emmitouflez bien la bouillotte dans un linge épais et sur le vêtement de bébé.

COMMENT PARTICIPER AU CONFORT DIGESTIF DE VOTRE BEBE?

  • Si vous allaitez, variez les positions afin que votre bébé se sente le plus à l’aise possible.
  • Si vous donnez le biberon, vous pouvez varier les températures de lait (Essayez plus tiède, ou bien à temperature ambiante et voyez la réaction de votre bébé).Le mieux est je pense 37 degrés, température naturelle physiologique de ce que mange bébé dans le ventre de sa mère.
  • Veillez à ce que votre bébé soit bien installé, qu’il ne soit pas en dessous du biberon et donc soumis au débit de la tétine. Il doit être acteur de sa succion et de sa déglutition.

Bebe doit trouver sa cadence et apprendre à alterner sa respiration avec sa déglutition. Si le débit est trop rapide, il risque d’avaler trop d’air et d avoir des régurgitations et coliques.

    • N’hésitez pas à demander à un pharmacien formé en plantes, si il n’a pas des tisanes de fenouil ou camomille romaine à faire infuser. Ces tisanes sont à faire infuser et une fois refroidies, versées les dans le biberon de bébé. Vos pouvez des tout petit leur en donner. Si vous allaitez, vous pouvez boire de ces tisanes.


  • Des cures de probiotiques aussi, surtout pour les bébés nés par césarienne.
  • Massage abdominal est bien pur favoriser la detente chez bébé: renforce lien d attachement et le sécurise

Avec une huile végétale bio de préférence, la chauffer entre vos mains et la mettre sur l’abdomen de bébé pour faire un petit massage. (Aidez-vous de tutos sur Instagram, Youtube… ou bien n’hésitez pas à demander une séance chez un Pro comme par exemple un ostéopathe, un kiné).

En kinésithérapie: ils enseignent bcp de mouvements de relaxation à enseigner au parents pour les douleurs de la sphere digestive afin de rendre les parents autonomes, une fois revenu à la maison avec bébé.

Ce sont des mouvements de massage, ventre, dos, massage des viscères à l’ intérieur de son abdomen pr l’aider à se détendre.

Alors parents,n’ hésitez pas à consulter plusieurs pro, pédiatre, ostéopathes, sage-femme ( peut modifier vit D que le bébé ne supporte pas d’où ses coliques) qui sont complémentaires car les coliques peuvent être des troubles associés à d’autres problématiques d’où l importance d’ observer et consulter plusieurs pro.

Ecoutez- vous,

Demandez-vous quels sont votre niveau de tolérance face aux pleurs?

Suis je calme ou plus envahie? A quel moment?

Suis-je plus sur les nerfs la nuit ou pas?

Une fois qu’on connait ses limites, quand on sent que c’est trop pour nous, on peut se dire c est ok , je passe le relais, je demande de l’aide. Ainsi, vous reviendrez plus serein et plus détendue auprès de votre bébé.

Mieux vaut passer le relais que d’en arriver au bébé secoué!

Vous pouvez aussi lire mon article sur Windi, le remede naturel pour aider bébé à évacuer ses gaz: